Saint-Christophe-des-Bardes se situe à l’est de la cité médiévale de Saint-Emilion, entre plateau calcaire au Sud et Barbanne, petit ruisseau qui, dès 1289, délimite très précisément la Juridiction de Saint-Emilion au Nord. Elle est l’une des huit communes de la Juridiction de Saint-Emilion. Elle compte aujourd’hui 452 habitants appelés, les Saint-Christophais
 
Le nom « des Bardes » remonte à une époque très ancienne ; il s’agit de religieux chrétiens, anciennement appelés « druides » qui s’étaient établis dans la contrée où ils organisaient et animaient la vie sociale.

Notre village est le plus proche de Saint-Emilion. Son église romane, inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 2000, témoigne d’une grande richesse architecturale. Son portail du 12ème siècle a été classé monument historique dès 1908. Mais elle témoigne aussi d’un lien privilégié qu’avait le village avec les moines du Chapitre de Saint-Emilion. Jusqu’à la Révolution ceux-ci en ont fait leur résidence d’été donnant à Saint-Christophe un statut à part dans cette grande histoire qui va mener la Juridiction de Saint-Emilion à l’inscription au patrimoine mondial le 5 décembre 1999.
 
Le village est jalonné de lieux qui permettent de raconter l’aventure humaine exceptionnelle des hommes et des femmes de ce territoire reconnu comme paysage culturel par l’UNESCO.
800 ans (1199-1999) d’interaction entre les hommes qui y ont habité et la nature qu’ils ont façonnée.
 
Au Moyen-âge, la polyculture régnait sur la partie basse de Saint-Christophe-des-Bardes. Aujourd’hui, on retrouve des marques de ce passé : les hameaux ou lieux dits actuels recoupent l’espace de ces fermes ; moulins, puits, lavoirs, cabanes de vigne ou calvaires sont encore là pour nous le rappeler et confirmer l’ADN paysan de notre village. La polyculture a très progressivement laisser la place à une monoculture : celle de la vigne.

Vestiges de l’architecture anglo-normande, chartreuses, châteaux viticoles, maisons de maîtres ou architectures rurales… toutes les belles demeures de Saint Christophe des Bardes nous racontent cette aventure exceptionnelle.